Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LUBIESABEL

Alisabel contre le "jetable"

 

Alisabel : 1/ Sopalin : 0

 

Alisabel : 1/ Coton à démaquiller : exterminé !!!

 

la petite salle de bains dans la prairie est équipée de carrés à démaquiller lavables 100% recup.

Alisabel:1/ bougies chauffe plat : virées !!! voir ici


Et il y en a qui vont encore plus loin ici

 

 

128  idées pour jouer sans jouets : les mamans de ce blog ont fait une liste participative ici

 

 

 

POUR M'ECRIRE
c'est là


  Merci de relire le communiqué Yourte Attack ici 

 

En ce moment Alisabel teste :

 

le shampooing au savon noir

 

le "no diaper women" (depuis 1 an) 


Tous les tests d'Alisabel depuis la naissance du blog

sont

 


  Tout savoir sur les yourtes, c'est là :

Les brèves de la prairie :

 

Une chèvre enceinte

2 poules qui couvent

ça sent le renouveau :-)


J'ai pris mon premier cours

de tronçonneuse

 

ça travaille dur dans la future prairie

encore besoin de journées de 48 h

pour pouvoir tout faire..

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Des livres qui parlent de ce dont je parle

 

" Accoucher en sécurité" Sophie Gamelin-Lavois  édition vivez soleil 

 

"L'hygiène naturelle de l'enfant " Sandrine Monrocher Zaffarano , la vie sans couches, éditions Jouvence

 

" Sans couches , c'est la liberté" Ingrid Bauer,  éditions Instant Present , un trés bon livre si vous voulez pratiquer l'HNI .

 

"L'hygiène naturelle infantile " Carine Phung éditions souffle d'or.

 

"Le Concept CONTINUUM" Jean Leidloff , éditions ambre ; Attention ça secoue ...

 

"Apprendre à lire en famille" Marlène Martin éditions instant présent

 

" les 5 dimensions de la sexualité féminine" Danièle Starenkyj editions Orion

 

 

 


 


 

 
Bienvenue sur Biboudavril
vous êtes invités à prendre ici ce qui vous plait, et à laisser le reste
Attention : blogueuse chroniquement débordée !!!
Tous les commentaires sont lus et appréciés

Je parviens, chaque année au mois d'août, à vider ma boite mail.

Si vous attendez une réponse, elle devrait bientôt arriver


*****************************************************************************************************
IL Y A DEPANURGISEE(S) SUR CE BLOG





ET TOUJOURS ...

Le Biboudemars et la Biboudavril
ont grandi sans couches

Plus d'infos sur l'Hygiène Naturelle Infantile.


 
 



LEXIQUE DES MOTS UTILES POUR COMPRENDRE CE BLOG

 

DEPANURGISATION :

 

 

Neologisme cazaletien.référence au célebre mouton de Panurge , qui fait ce que fait le troupeau sans se poser plus de questions.

 

Action de se nettoyer le cerveau des idées reçues et convictions qui ne nous seraient pas personnelles .

 

nettoyants recommandés : le doute , l'esprit critique , l'information .

 

Certes nous ne sommes pas des moutons , mais nous subissons tout de meme des pressions visant à nous y assimiler. La dépanurgisation est donc à effectuer de façon régulière , en cure plusieurs fois par an.

 

"capillo- tracté" :façon hexagonale et trés snob de dire tiré par les cheveux . J'adore :-))


 

"apanivore"

neologisme inspiré de " capillo tracté"
signifie "ça ne mange pas de pain".

"SNU"
: ou SNUG, Syndrome du Neurone Unique de Grossesse.
Affection particulièrement comique et un peu handicapante
qui touche les femmes durant leur grossesse et un peu après.
En gros c'est quand les hormones amènent du vent dans le
cerveau ...

"Petite maison dans la prairietesque":
expression ironique visant à qualifier ce qui relève
d'un mode de vie proche de celui de Caroline Ingalls, ou du moins de
l'idée que l'on s'en fait.
 

 

 

 

 


1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 21:45

Les fidèles de ce blog le savent, Biboudemars  m’a déjà suivie par le passé lors de l’exercice de mes fonctions électives voir ici au conseil municipal, et au bureau de vote.

 

En grandissant il était devenu plus difficile pour lui de m’accompagner, mon petit fugueur plein de vie n’étant pas du genre à rester tranquillement sur les genoux de maman à faire des dessins.


Toutefois par calcul il m’arrive encore de débarquer en réunion avec mon superhéros sous le bras. il grimpe partout, fouille les placards, et une fois son exploration terminée dit aurevoir avec insistance. Les autres participants comprennent alors que dois abréger et la réunion gagne en efficacité.  C’est fou d’ailleurs de constater comme les réunions sont plus constructives lorsque les gens on hâte de vous voir partir !!

 

Lors de cette dernière campagne électorale des municipales, le biboudemars a eu l’occasion de rempiler en assurant avec moi la distribution de tracts , tranquillement porté sur mon dos dans le mei tai. Sous les regards étonnés et bienveillants des passants et habitants.

 
Et j’ai pu voir que je n’étais pas seule dans cette campagne à faire participer mon enfant : tel papa qui venait rencontrer les habitants lors d’un  porte à porte, avec son bébé de 7 mois en poussette et une plus grande de 4 ans sur ses talons. Tel autre qui distribuait les tracts aidé  de ses 2 enfants à vélo.

Et étonnamment les habitants rencontrés étaient tout à fait ravis de voir des candidats mener campagne avec leur progéniture sur leurs talons.

En agissant ainsi nous sommes apparus pas seulement comme des candidats mais comme des parents et citoyens concernés : quand on présente un programme petite enfance il est bien aussi de montrer que l’on sait de quoi on parle.

Bien sûr,  l’intention initiale était plus de garder nos enfants près de nous que de gagner des voix grâce à leur présence.

Je réaffirme qu’être parent ne s’arrête pas à la porte de la maison. Cette scission entre nos rôles et nos activités, et entre les générations n’est pas aussi indispensable que l’on veut le croire habituellement.  Je travaille avec mon enfant, je souhaite aussi rester une mère même lorsque je m’occupe des intérêts de ma commune, à chaque fois que c’est possible.

En conciliant citoyenneté et parentalité, ces parents et moi-même avons fait le choix  de rester nous-mêmes,  et laissé la possibilité à nos enfants d’avoir une vision directe sur l’activité de leurs parents hors de la maison.

A une époque où l’on parle de renforcer les liens entre les générations, et où la convivialité fait souvent défaut, il s’agit là de vivre plus ensemble ,tout simplement ….

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alisabel - dans biboudavril
commenter cet article

commentaires

caco 20/04/2008 11:02

Vivre ensemble, tout simplement, oui... Cuisiner ensemble, l'entendre nous rappeler plus tard en faisant la liste de course qu'il faut racheter du sucre, la voir ravie d'aller en chercher avec nous... C'est en vacances que nous en profitons le mieux, mais pour autant nous essayons de mêler nos activités les jours travaillés et/ou scolarisés. Dans une école associative où les parents remplacent certains personnels lorsqu'absents, et dans un métier ma foi assez souple sur ce point-là - notamment pour les quelques heures qu'il m'arrive de lui donner sans contre-partie. L'occasion de vivre aussi nos engagements avec elle à côté. L'occasion pour elle de comprendre que le travail est juste une activité, et qu'on peut s'y adonner dans la joie, et en restant soi-même :)

claudie 09/04/2008 12:59

nous essayons aussi de rendre nos enfants citoyen et les impliquons dans la vie politique de notre pays/ville. Aussi, ils ont suivi (les 3) les débats avec nous et les informations, sont venus voter avec nous et leurs avons expliqué ce qu'il se passait. Pour les municipales et cantonales, le plus grand est allé au dépouillage avec son père. Les autres participants l'ont fait compter les et recompter les votes avec eux. Je trouve aussi que c'est important d'impliquer ses enfants dans la vie de notre société et non les cantonner à la maison/école. Pour la nature c'est pareil. Information, et culture de pommes de terre, fraises et tomates (bio) dans notre jardin bio. Pour les courses c'est aussi important qu'ils connaissent le prix des produits de consommation, et quand c'est cher nous n'hésitons pas une seconde à leurs faire remarquer. Un petit maillon pour changer le monde ? Mis bout à bout nos petits maillons formeront une chaîne !bisesclaudie.

maman d'hiver 06/04/2008 13:10

et bien si ca peut te rassurer,e temps qu'étudiante on touche que dal!!! ben oui c'est pas le bon moment pour faire des gosses, ma fille!

Isabelle95 04/04/2008 19:11

Je trouve ton article génial, ça donne envie. Notre société est vraiment bizarre : faites un enfant et ensuite, payez quelqu'un pour s'occuper de lui pendant que vous bossez...810 euros de congé parental + allocs par mois pour 3 enfants, c'est mieux que rien, bien sûr, mais par rapport à mon ancien salaire, ça m'oblige à faire beaucoup de sacrifices...

valy 02/04/2008 11:14

Ben pour nous, c'est loupé, j'y arrive pas du tout dès qu'on est hors de la maison.!Le Célian de 17 mois adore les interrupteurs et quand on est informaticienne, c'est pas facile de bosser avec un bibou qui coupe le jus...

Articles Récents