Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LUBIESABEL

Alisabel contre le "jetable"

 

Alisabel : 1/ Sopalin : 0

 

Alisabel : 1/ Coton à démaquiller : exterminé !!!

 

la petite salle de bains dans la prairie est équipée de carrés à démaquiller lavables 100% recup.

Alisabel:1/ bougies chauffe plat : virées !!! voir ici


Et il y en a qui vont encore plus loin ici

 

 

128  idées pour jouer sans jouets : les mamans de ce blog ont fait une liste participative ici

 

 

 

POUR M'ECRIRE
c'est là


  Merci de relire le communiqué Yourte Attack ici 

 

En ce moment Alisabel teste :

 

le shampooing au savon noir

 

le "no diaper women" (depuis 1 an) 


Tous les tests d'Alisabel depuis la naissance du blog

sont

 


  Tout savoir sur les yourtes, c'est là :

Les brèves de la prairie :

 

Une chèvre enceinte

2 poules qui couvent

ça sent le renouveau :-)


J'ai pris mon premier cours

de tronçonneuse

 

ça travaille dur dans la future prairie

encore besoin de journées de 48 h

pour pouvoir tout faire..

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Des livres qui parlent de ce dont je parle

 

" Accoucher en sécurité" Sophie Gamelin-Lavois  édition vivez soleil 

 

"L'hygiène naturelle de l'enfant " Sandrine Monrocher Zaffarano , la vie sans couches, éditions Jouvence

 

" Sans couches , c'est la liberté" Ingrid Bauer,  éditions Instant Present , un trés bon livre si vous voulez pratiquer l'HNI .

 

"L'hygiène naturelle infantile " Carine Phung éditions souffle d'or.

 

"Le Concept CONTINUUM" Jean Leidloff , éditions ambre ; Attention ça secoue ...

 

"Apprendre à lire en famille" Marlène Martin éditions instant présent

 

" les 5 dimensions de la sexualité féminine" Danièle Starenkyj editions Orion

 

 

 


 


 

 
Bienvenue sur Biboudavril
vous êtes invités à prendre ici ce qui vous plait, et à laisser le reste
Attention : blogueuse chroniquement débordée !!!
Tous les commentaires sont lus et appréciés

Je parviens, chaque année au mois d'août, à vider ma boite mail.

Si vous attendez une réponse, elle devrait bientôt arriver


*****************************************************************************************************
IL Y A DEPANURGISEE(S) SUR CE BLOG





ET TOUJOURS ...

Le Biboudemars et la Biboudavril
ont grandi sans couches

Plus d'infos sur l'Hygiène Naturelle Infantile.


 
 



LEXIQUE DES MOTS UTILES POUR COMPRENDRE CE BLOG

 

DEPANURGISATION :

 

 

Neologisme cazaletien.référence au célebre mouton de Panurge , qui fait ce que fait le troupeau sans se poser plus de questions.

 

Action de se nettoyer le cerveau des idées reçues et convictions qui ne nous seraient pas personnelles .

 

nettoyants recommandés : le doute , l'esprit critique , l'information .

 

Certes nous ne sommes pas des moutons , mais nous subissons tout de meme des pressions visant à nous y assimiler. La dépanurgisation est donc à effectuer de façon régulière , en cure plusieurs fois par an.

 

"capillo- tracté" :façon hexagonale et trés snob de dire tiré par les cheveux . J'adore :-))


 

"apanivore"

neologisme inspiré de " capillo tracté"
signifie "ça ne mange pas de pain".

"SNU"
: ou SNUG, Syndrome du Neurone Unique de Grossesse.
Affection particulièrement comique et un peu handicapante
qui touche les femmes durant leur grossesse et un peu après.
En gros c'est quand les hormones amènent du vent dans le
cerveau ...

"Petite maison dans la prairietesque":
expression ironique visant à qualifier ce qui relève
d'un mode de vie proche de celui de Caroline Ingalls, ou du moins de
l'idée que l'on s'en fait.
 

 

 

 

 


24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 13:05
Voici longtemps que je rêvais de cultiver moi même mes légumes et mes herbes.
 J'ai mis 2 ans après la construction de notre maison en bois, et donc la naissance de notre biboudemars d'amour pour concrétiser ce projet d'envergure.

J'avais réservé pour cela une parcelle d'environ 12 m², en limite de notre terrain, orientée nord/sud et bien abritée du vent. Cette parcelle ayant servi durant des mois et des mois de dépôt de chantier pour mes voisins et moi, le premier trés gros travail a été de nettoyer et de déblayer.
Aidée du biboudemars, qui n'est pas le dernier quand il faut ramasser de la pierraille, j'ai donc commencer par enlever des brouettes et des brouettes de cailloux, gravats, sacs de ciment oubliés, ferrailles, clous et j'en passe. Je regrette de ne pas avoir pris des photos avant / après mais je peux vous dire que la quantité de caillasse évacuée est impressionnante. 
Une fois le niveau à peu près égalisé, les pierres évacuées (sauf des gros blocs impossibles à bouger) j'ai renforcé la terrasse ainsi formée par un muret de pierre. J'ai fait en sorte de garder des buissons qui avaient poussé là, pour aider à retenir la terre et contribuer à consolider le muret.

J'ai choisi pour mon potager la
technique du potager en carrés.
Cette méthode me semble 
la plus adaptée à mes objectifs, à savoir faire pousser sur un minimum de place des petites quantités de varietés diverses pouvant convenir à mon alimentation de crudivore.

Les avantages :

C'est trés simple même pour une débutante comme moi, cela permet d'apprendre les bases du jardinage (bio en l'occurence) sans prendre de risques sur des grandes quantités.
Le potager carré est trés productif mais permet justement de ne pas avoir de trop grandes quantités de légumes mûrs à chaque fois : la diversité est privilégiée par rapport à la quantité.
On gère mieux les rotations des cultures et les associations de plantes sur ces petits espaces.
Un jardin en carrés consomme moins d'eau.
Le fait de faire voisiner des plantes différentes sur des petites surfaces limite la propagation des maladies ou invasion de nuisibles.
Les corvées de traitement et de désherbage sont réduites au minimum
C'est joli, attrayant, et décoratif en plus !

La méthode est trés simple : faire des petis carrés de 1,20 m de côté, eux même divisés en autres petits carrés : 16  carrés de 30  cm ou 9 de 40 cm (solution que j'ai préférée)
Les carrés peuvent être délimités par des planches en bois, mais devant la difficulté à trouver du bois non traité, j'ai opté pour le matériau le plus largement disponible chez moi : le caillou !
Mes carrés ne sont, du coup, pas trés réguliers, mais franchement ce n'est pas gênant.
De préférence les carrés doivent être en hauteur par rapport au sol naturel de manière à bien garder la chaleur de la terre.
J'ai délimité mes carrés par des murets en pierre, et empli de terre rapportée et amendée juqu'à hauteur de 20 cm (la terre de cet endroit du jardin est vraiment trop caillouteuse)
Les carrés interieurs sont délimités par des ficelles tendues par des bâtons.

Sur ce petit espace j'ai installé 4 carrés, espacés de 60 à 80 cm pour pouvoir circuler entre eux. J'ai dû tenir compte pour leur emplacement et leur espacement de la présence de gros blocs de pierre que mes travaux de terrassement acharnés avaient mis à nu.

 



Un peu plus loin derrière le composteur j'ai pu installer un cinquième carré.

Voici à quoi ressemble le carré que vous voyez en haut à gauche :





De gauche à droite et de haut en bas s'y trouvent :
2 salades reine de mai et 2 pieds de fèves dans le même petit carré;
1 concombre Muncher (de chez kokopelli);
quelques radis qui finissent de grossir, leurs copains ont déja été mangés pour la plupart
des petits pois, trés trés grignotés par les escargots;
quelques pieds d'oeillets d'inde , destinés à attirer les insectes polinisateurs;
un pied de tomate coeur de boeuf acheté en marché bio;
encore des petis pois, en piteux état;
des salades sous mini serre, pas tant pour le froid mais pour les protéger des ravageurs;
un autre pied de tomate;

Les plantes hautes sont plantées coté nord afin de ne pas faire de l'ombre aux plantes plus basses.



Sensiblement la même chose sur celui c , mis à part le fait qu'il est plus ensoleillé, et donc il a produit plus tôt. Nous en sommes déja à 2 récoltes de salades et de radis, et 2 carrés sont vides en l'attente des semis encore à la nurserie. Admirez les cosses de fèves, elle seront prêtes à récolter d'ici quelques jours.

Dans les autres carrés j'ai planté des concombres, des pourpiers géants, et quelques pieds de pomme de terre, des tomates cerises,en plus des variétés de légumes déja présentes dans ces deux carrés.


Certaines plantes ne vont pas dans les carrés : les courgettes par exemple, qui prennent trop de place, ou les fraisiers qui restent en place trois ans.

J'ai donc prévu des espaces rien que pour mes fraises , baptisés fraisodromes, sur celui ci s'ébattent joyeusement une vingtaine de pieds de garriguettes, accompagnés d'ail pour prévenir des maladies. J'en ai un autre plus petit près du composteur, qui héberge 8 pieds de maras des bois.




Et comme je manquais de place pour assez de pieds de tomate pour nous fournir cet été, j'ai placé sur cet espace orienté au sud, 12 pieds de tomates de varietés coeur de boeuf rouge, et noires de crimées (graines kokopelli). Avec 2 pieds de courgette en vis à vis pour les cuitivores de la maison. 





Selon les conseils du sens de l'humus, voir
sos tomates battues , j'ai intercalé entre chaque pied un pied d'oeillet d'inde. Les tomates ne seront ni taillées ni tutorées.
Celles que vous voyez ici sont toutes petites car j'ai foiré plusieurs fois mes semis avant de
trouver la bonne méthode et le bon endroit pour les faire pousser  :
Sur la table de ma terrasse, orientée plein sud. Dans des godets de récupération, protégés par des demi bouteilles récupérées elles aussi chez les voisins, et qui servent de serre. Le tout dans des cagettes en bois pour le transport. Jusqu'en avril je rentrais les semis tous les soirs. 
Ici poussent encore des concombres de plein champs, quelques pieds de tomates retardataires, et les pousses de salades dans les barquettes.






Pour l'instant les seuls dommages que j'ai eu à déplorer est une invasion massive d'escargots. Ils ont dévasté plusieurs carrés de petits pois, qui ont du mal à s'en remettre, et dévoré pas mal de pieds d'oeillets. Aucun des moyens généralement employés dans ces cas là n'a été efficace : brisures de coquilles d'oeufs, marc de café (ça marche contre les limaces par contre) les ont à peine fait rigoler. Ils ont dédaigné les capucines que j'avais semées en nombre à leur attention autour des carrés.

Alors j'ai fini par employer les grands moyens : plusieurs expéditions punitives nocturnes dans le potager ont permis de ramener la population de gastéropodes à un niveau acceptable.
A la lampe de poche, avec un biboudemars hilare et ravi sur mes talons, et sous le regard médusé de mes voisins, j'ai donc plusieurs soirs de suite fait la chasse aux escargots. Le premier soir j'en ai attrappé une bonne cinquantaine, que j'ai immédiatement balancés par dessus le mur de clôture (chez le voisin donc :-)).
 Les soirs suivants la fréquentation des bêtes à coquille a baissé graduellement . A ce jour j'en trouve encore quelques uns mais rien à voir avec l'invasion initiale.

Quelques pieds de fèves ont été attaqués par les pucerons (élevés par des fourmis). J'ai traité avec du purin d'ail, mais cela revenait périodement. J'ai vu hier les premières coccinelles s'installer je vais donc cesser de traiter et laisser les bêtes à bon dieu faire leur boulot.



Je consacre environ une demi heure par jour à mon potager, ce qui comprend l'arrosage (à l'arrosoir, je n'ai pas de tuyau) la surveillance des plantes, le traitement, les plantations des semis prêts ou des nouvelles graines.  Le potager est enièrement arrosé par l'eau de ma cuve de récupération (eau de pluie et eau des bains et douches).

Et c'est un chouette moment familial que celui ci : tous les jours en fin de journée les enfants et moi sortons au jardin. Biboudemars, tout content, arrose avec son petit arrosoir, cherche les escargots, nomme les fleurs, et partage avec sa soeur les fraises mûres du jour. On discute, on rigole, on parle de nos journées et de nos plantations.



Sans viser l'autarcie alimentaire (faut pas rêver non plus), j'aimerais que ma production soit une part substantielle de notre alimentation. Alors je prévois dores et déja de faire d'autres carrés dès cet été, pour commencer à planter les légumes pour cet hiver (choux , bocolis, artichauts, mâches, carottes etc..)

Voici donc mon prochain chantier : un morceau de terrain d'environ 12 m² encore, bien orienté et ensoleillé, avec entre les cailloux, une bonne terre, qui demande juste un peu de travail de terrassement, et un peu de compost pour démarrer.



Pour en savoir plus sur les potagers en carrés
:

le potager en carrés de marie

le jardin en carrés : un site trés interessant qui indique en plus les quantités à mettre par espèces

au jardin.org: une discu trés instructive sur les jardins en carrés


Et un grand merci à Marine, qui m'a soufflé cette idée dans l'un de ses comm !











Partager cet article

Repost 0

commentaires

virginie 14/09/2008 16:41

Bonjour Alisabel !Je suis venue sur votre blog après avoir lu un article d'Alternative Santé n°358 / sept 2008 dans lequel l'adresse du site est mentionné.Je jardine énormément et je vous propose une autre méthode pour sauver vos jeunes cultures d'invasions intempestives de limaces et autre gastéropodes et qui ne les fait pas souffrir...Il suffit de récupérer des fonds de bouteille en plastique si vous en utilisez ou alors des petits pots de verre (réutilisables eux) et de verser dedans de la bière blonde bas de gamme.Ensuite disposez ces pots près de vos jeunes plants repiqués, salade et même dahlias par exemple (1 par mètre carré).Méthode très efficace : en 2 jours et 2 nuits vous trouverez dans ces petits pots une multitude de limaces saoûles (plus très vivantes certes) mais qui n'ont pas souffert. En effet, il n'y a pas que les hommes qui sont très attirés par la bière ;).Après il ne vous reste plus qu'à vider ces pots, je dirais une fois par semaine. Et surtout, évitez de les oublier dans le jardin, parce qu'on peut retomber dessus quelques mois plus tard en jardinant... et je ne vous dis pas la mauvaise surprise (question odeur c'est pas le top).Voilà, enjoy :).

mesokee 07/06/2008 17:33

Tu as un trés joli potager !!!Nous il pleut tellement depuis 1 semaine qu'on a même pas pu finir les plantations :-(Bisous

alisabel 26/06/2008 15:22


Alors les filles, ça vous plait ce potager en carrés ? Je suis ravie de mon petit jardin en tous cas, il donne bien et c'est un vrai plaisir de s'en occuper. Il me tarde de pouvoir agrandir.

Et pour celles qui ont un tout petit jardin ou une terrasse, j'ai vu qu'il se vendait des kits en bois pour faire un carré hors sol. De quoi commencer à se faire la main et faire participer les
enfants...


Mia 06/06/2008 15:18

vraiment bravo ! très joli travail et très joli potager ! Ton article est super intéressant ;) On attend la suite alors ;)

mamzelle yaya 05/06/2008 14:04

 bravo  je ne connaissais pas Zabou m' as parlé de ton potager aux journées des doulas!

Sophie 28/05/2008 15:21

Ca c'est rigolo, mon chéri m'a construit un carré, aussi, mais je débute modeste modeste avec seulement 1.2 m2...Jolis carrés, jolies idées...

Articles Récents