Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LUBIESABEL

Alisabel contre le "jetable"

 

Alisabel : 1/ Sopalin : 0

 

Alisabel : 1/ Coton à démaquiller : exterminé !!!

 

la petite salle de bains dans la prairie est équipée de carrés à démaquiller lavables 100% recup.

Alisabel:1/ bougies chauffe plat : virées !!! voir ici


Et il y en a qui vont encore plus loin ici

 

 

128  idées pour jouer sans jouets : les mamans de ce blog ont fait une liste participative ici

 

 

 

POUR M'ECRIRE
c'est là


  Merci de relire le communiqué Yourte Attack ici 

 

En ce moment Alisabel teste :

 

le shampooing au savon noir

 

le "no diaper women" (depuis 1 an) 


Tous les tests d'Alisabel depuis la naissance du blog

sont

 


  Tout savoir sur les yourtes, c'est là :

Les brèves de la prairie :

 

Une chèvre enceinte

2 poules qui couvent

ça sent le renouveau :-)


J'ai pris mon premier cours

de tronçonneuse

 

ça travaille dur dans la future prairie

encore besoin de journées de 48 h

pour pouvoir tout faire..

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Des livres qui parlent de ce dont je parle

 

" Accoucher en sécurité" Sophie Gamelin-Lavois  édition vivez soleil 

 

"L'hygiène naturelle de l'enfant " Sandrine Monrocher Zaffarano , la vie sans couches, éditions Jouvence

 

" Sans couches , c'est la liberté" Ingrid Bauer,  éditions Instant Present , un trés bon livre si vous voulez pratiquer l'HNI .

 

"L'hygiène naturelle infantile " Carine Phung éditions souffle d'or.

 

"Le Concept CONTINUUM" Jean Leidloff , éditions ambre ; Attention ça secoue ...

 

"Apprendre à lire en famille" Marlène Martin éditions instant présent

 

" les 5 dimensions de la sexualité féminine" Danièle Starenkyj editions Orion

 

 

 


 


 

 
Bienvenue sur Biboudavril
vous êtes invités à prendre ici ce qui vous plait, et à laisser le reste
Attention : blogueuse chroniquement débordée !!!
Tous les commentaires sont lus et appréciés

Je parviens, chaque année au mois d'août, à vider ma boite mail.

Si vous attendez une réponse, elle devrait bientôt arriver


*****************************************************************************************************
IL Y A DEPANURGISEE(S) SUR CE BLOG





ET TOUJOURS ...

Le Biboudemars et la Biboudavril
ont grandi sans couches

Plus d'infos sur l'Hygiène Naturelle Infantile.


 
 



LEXIQUE DES MOTS UTILES POUR COMPRENDRE CE BLOG

 

DEPANURGISATION :

 

 

Neologisme cazaletien.référence au célebre mouton de Panurge , qui fait ce que fait le troupeau sans se poser plus de questions.

 

Action de se nettoyer le cerveau des idées reçues et convictions qui ne nous seraient pas personnelles .

 

nettoyants recommandés : le doute , l'esprit critique , l'information .

 

Certes nous ne sommes pas des moutons , mais nous subissons tout de meme des pressions visant à nous y assimiler. La dépanurgisation est donc à effectuer de façon régulière , en cure plusieurs fois par an.

 

"capillo- tracté" :façon hexagonale et trés snob de dire tiré par les cheveux . J'adore :-))


 

"apanivore"

neologisme inspiré de " capillo tracté"
signifie "ça ne mange pas de pain".

"SNU"
: ou SNUG, Syndrome du Neurone Unique de Grossesse.
Affection particulièrement comique et un peu handicapante
qui touche les femmes durant leur grossesse et un peu après.
En gros c'est quand les hormones amènent du vent dans le
cerveau ...

"Petite maison dans la prairietesque":
expression ironique visant à qualifier ce qui relève
d'un mode de vie proche de celui de Caroline Ingalls, ou du moins de
l'idée que l'on s'en fait.
 

 

 

 

 


8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 02:59
ça arrive même au plus têtues : il y a 4 jours de ça, elle a pris un rendez vous en urgence dans une maternité pour se faire prescrire les médicaments qui peuvent arrêter les contractions. Il faut dire qu'elle a tout essayé dans ce qui était à sa portée : massages, homéopathie, acupuncture, autosuggestion etc.. . Mais (plus) rien ne semble à même de convaincre son corps de se comporter convenablement avec le bébé qu'il abrite.
La voici donc qui débarque dans une consultation gynécologique d'une maternité, pour demander, voire même supplier qu'on la soulage. La gynéco au vu de la situation et de l'état de la patiente qui se trouve devant elle sans avoir dormi ou presque de 48 heures, décide tout de suite d'une hospitalisation.
"Nom de nom!" se dit la propriétaire de l'utérus contestataire," je me suis jetée dans la gueule du loup". Armée de toute sa force de conviction, elle tente de négocier : on essaie d'abord un traitement à la maison avec du repos et si ça ne va pas c'est promis, juré, craché, je reviens !!
"Ok"répond le loup, c'est à dire la sympathique gynéco qui l'a reçue, et qui cherche seulement à bien faire son travail. "On va faire des examens pour vérifier certains éléments, puis on voit."
C'est ainsi qu'elle part pour une demi journée d'hospitalisation, avec un protocole comprenant des prélèvements et injections variés, un monitoring, et une prise en charge serrée par une sage femme. C'est son jour de chance néanmoins : la sage femme est un amour, elle est au courant de son projet d'accouchement à domicile et ne fait aucune difficulté sur le sujet. Les résultats des prélèvements sont impeccables, le monitoring parfait (pas une seule contraction de tout l'examen, c'était bien la première fois qu'elle disait à son utérus qu'elle l'aimait !!), du coup elle échappe au reste du protocole et peut partir avec une ordonnance.
Elle a eu chaud !

La voici néanmoins à absorber des médicaments dont elle connait les méfaits pour les avoir déja subis 15 ans plus tôt.  Les effets indésirables mettront 4 jours à s'estomper, durant ce temps elle a l'impression soit d'étouffer soit que son coeur lui veut à mort.  Au bout de 4 jours elle peut dire que ce traitement est d'une efficacité toute relative, puisqu'elle se retrouve encore à 4h20 du matin en train de blogguer plutôt que de dormir. Mais elle a moins mal. Et elle s'accroche.

Elle doit tenir encore 7 semaines avec le bébé au chaud. 7 semaines c'est une éternité dans ces conditions. Heureusement elle est bien entourée : les copines, les amis sont là et donnent des coups de mains, pour qu'elle puisse prendre le plus de repos possible.

En attendant, le bébé grandit et grossit bien, sa maman essaie de nettoyer leurs deux corps de toute cette chimie par tous les moyens qu'elle connait, et elle cessera le traitement dans un mois pour permettre à son organisme de se remettre, et de se préparer sans perturbations au grand jour, et à ceux qui suivront.


Dormez bien, vous qui le pouvez




Partager cet article

Repost 0
Published by alisabel - dans biboudavril
commenter cet article

commentaires

Marianne 12/02/2009 19:34

bon courage ma belle, tiens le coup ça en vaut la peine... et je pense à toi pendant mes propres insomnies! bisous...

Marie 12/02/2009 19:19

Bon courage, je t'envoie plein d'ondes positives. Bises

Babayoga 10/02/2009 11:37

♥♥♥

estrellazul 10/02/2009 03:22

Courage ptit Fée Soleil !! 

Aboz 09/02/2009 11:20

Courage, ma belle !

Articles Récents