Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LUBIESABEL

Alisabel contre le "jetable"

 

Alisabel : 1/ Sopalin : 0

 

Alisabel : 1/ Coton à démaquiller : exterminé !!!

 

la petite salle de bains dans la prairie est équipée de carrés à démaquiller lavables 100% recup.

Alisabel:1/ bougies chauffe plat : virées !!! voir ici


Et il y en a qui vont encore plus loin ici

 

 

128  idées pour jouer sans jouets : les mamans de ce blog ont fait une liste participative ici

 

 

 

POUR M'ECRIRE
c'est là


  Merci de relire le communiqué Yourte Attack ici 

 

En ce moment Alisabel teste :

 

le shampooing au savon noir

 

le "no diaper women" (depuis 1 an) 


Tous les tests d'Alisabel depuis la naissance du blog

sont

 


  Tout savoir sur les yourtes, c'est là :

Les brèves de la prairie :

 

Une chèvre enceinte

2 poules qui couvent

ça sent le renouveau :-)


J'ai pris mon premier cours

de tronçonneuse

 

ça travaille dur dans la future prairie

encore besoin de journées de 48 h

pour pouvoir tout faire..

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Des livres qui parlent de ce dont je parle

 

" Accoucher en sécurité" Sophie Gamelin-Lavois  édition vivez soleil 

 

"L'hygiène naturelle de l'enfant " Sandrine Monrocher Zaffarano , la vie sans couches, éditions Jouvence

 

" Sans couches , c'est la liberté" Ingrid Bauer,  éditions Instant Present , un trés bon livre si vous voulez pratiquer l'HNI .

 

"L'hygiène naturelle infantile " Carine Phung éditions souffle d'or.

 

"Le Concept CONTINUUM" Jean Leidloff , éditions ambre ; Attention ça secoue ...

 

"Apprendre à lire en famille" Marlène Martin éditions instant présent

 

" les 5 dimensions de la sexualité féminine" Danièle Starenkyj editions Orion

 

 

 


 


 

 
Bienvenue sur Biboudavril
vous êtes invités à prendre ici ce qui vous plait, et à laisser le reste
Attention : blogueuse chroniquement débordée !!!
Tous les commentaires sont lus et appréciés

Je parviens, chaque année au mois d'août, à vider ma boite mail.

Si vous attendez une réponse, elle devrait bientôt arriver


*****************************************************************************************************
IL Y A DEPANURGISEE(S) SUR CE BLOG





ET TOUJOURS ...

Le Biboudemars et la Biboudavril
ont grandi sans couches

Plus d'infos sur l'Hygiène Naturelle Infantile.


 
 



LEXIQUE DES MOTS UTILES POUR COMPRENDRE CE BLOG

 

DEPANURGISATION :

 

 

Neologisme cazaletien.référence au célebre mouton de Panurge , qui fait ce que fait le troupeau sans se poser plus de questions.

 

Action de se nettoyer le cerveau des idées reçues et convictions qui ne nous seraient pas personnelles .

 

nettoyants recommandés : le doute , l'esprit critique , l'information .

 

Certes nous ne sommes pas des moutons , mais nous subissons tout de meme des pressions visant à nous y assimiler. La dépanurgisation est donc à effectuer de façon régulière , en cure plusieurs fois par an.

 

"capillo- tracté" :façon hexagonale et trés snob de dire tiré par les cheveux . J'adore :-))


 

"apanivore"

neologisme inspiré de " capillo tracté"
signifie "ça ne mange pas de pain".

"SNU"
: ou SNUG, Syndrome du Neurone Unique de Grossesse.
Affection particulièrement comique et un peu handicapante
qui touche les femmes durant leur grossesse et un peu après.
En gros c'est quand les hormones amènent du vent dans le
cerveau ...

"Petite maison dans la prairietesque":
expression ironique visant à qualifier ce qui relève
d'un mode de vie proche de celui de Caroline Ingalls, ou du moins de
l'idée que l'on s'en fait.
 

 

 

 

 


18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 15:00
 Contrairement à ce que notre mode de vie petite maison dans la prairietesque pourrait laisser croire, nous ne vivons pas exactement à la campagne. Même si parfois on s'y croirait : le biboudemars est plus habitué aux chemins caillouteux qui bordent la rivière en bas de chez nous qu'aux sols goudronnés de la ville.
Ayant la chance d'habiter tout près donc,d'une rivière bien préservée, et d'un lac bordé de vignes, de garrigues et de bois,  nous profitons tous les jours ou presque de cet avantage.  Foin des loisirs payants ou nécessitant un voiture, jeter des cailloux dans l'eau suffit à rendre le biboudemars heureux, et sa maman aussi.

Malgré les injonctions de prudence et de repos qui me sont faites, je n'hésite jamais à retourner prendre l'air et le vert avec mon petit bout quand je me sens assez en forme pour ça. C'est à dire une ou deux fois par sem
aine, rarement plus.
Pour le super héros à chaque fois c'est la fête : il court , explore, joue avec l'eau, lance des cailloux , ramasse des petits trésors...
Et moi je refais le plein de soleil et recharge mes batteries, Je n'ai pas constaté que marcher me don
nait davantage de contractions, au contraire l'air frais aurait plutôt tendance à les calmer .

Et généralement, pendant que le biboudemars tape la causette avec les poneys, je me choisis un coin herbeux pour me poser, sachant dores et déja que je vais avoir du mal à me relever.
Puis avec toute la grâce et l'élégance dont je suis capable avec ma silhouette ventrue, je me relève avec la légereté d'un pachyderme boulimique, juste à temps pour apercevoir mon biboudemars qui se tire dans les vignes.

Parce qu'il faut bien le dire : pour un biboudemars de pas encore toizans, le sevrage de la ballade quotidienne est rude
. Avec son énergie légendaire, à peine lâché dans la nature, le voilà qui se carapatte. Et parfois pour de bon !
N'écoutant que son plaisir de courir à nouveau sous les arbres, peu importe que sa grosse mère n'arrive pas à le suivre et s'époumone à le rappeler. Certains jours l'appel est trop grand, et on touche dans ces cas là aux limites de sa bonne volonté.
Pauvre petit biboudemars privé de grand air, je ne peux vraiment pas lui en vouloir ... Il aime tellement ces promenades! Et il  est encore trop petit pour réaliser que quand il s'échappe,  son cétacé de mère fait des efforts désespérés pour le suivre avec sa lourde et douloureuse bedaine, s'inquiète, se fatigue... et souffre. Il m'a fallu 24 heures pour me remettre de notre dernière escapade.


Plus que quelques semaines et nous serons trois à nous promener sous les arbres. Enfin délestée, le nouveau bébé lové contre moi je pourrais à nouveau marcher à un rythme compatible avec les besoins du super héros. Encore 6 semaines....

D'ici là si l'une ou l'un d'entre vous se propose d'aller le promener au bord de l'eau, ce sera oui ! et avec plaisir ...



Partager cet article

Repost 0
Published by alisabel - dans biboudavril
commenter cet article

commentaires

Mounette 26/02/2009 20:58

viendez donc par chez moi, il y a aussi une rivière qqui coule en bas du village, des champs, des chevaux, des ânes, des écureuils ... mais bon, d'accord, le soleil brille aussi (parfois) mais ne chauffe pas vraiment! .. alors pour s'asseoir par terre ... faut prévoir un bon plaid épais!! lolprends soin de toi, de vous

alisabel 27/02/2009 09:40


Ah oui ça fait envie !!!! mais on va attendre l'été hein ? un séjour dans le froid par an , ça nous suffit , merci


Sanoé 22/02/2009 18:46

Une fois de plus, je te trouve bien courageuse d'oser de telle escapade avec ton Chilou... je suis sûre qu'à la course, c'est lui qui gagne ! Ca a l'air bien joli par chez toi, et il y a déjà de bien  belle couleur...ici c'est tout gris depuis un bon moment...Bisous à vous tous.

alisabel 23/02/2009 10:01


ça c'est clair, au 400 mètres départ arrêté je suis une grosse nulle ! Et le bambin ne s'en rend pas vraiment compte ...
oui chez nous c'est bien vert cette année, on a eu ce qu'il fallait comme flotte


Babayoga 20/02/2009 10:25

Pauvre Chilou, lui aussi il n'a que 6 semaines à tenir...Bisou ♥♥♥

alisabel 23/02/2009 10:06


Pauvre chou, il est privé de tellement de choses depuis le début de cette grossesse...
On se rattrapera

des bises.


La Grosse Zèbre 19/02/2009 14:28

Prensd soin de toi et de tes deux loulous. Amasses toute l'énergie solaire possible afin de la transmettre à ton petit être dans ton ventre. As-tu déjà pensé à mettre des patins à roulettes afin de mieux rouler que de te trainer? Allez, plus que 6 semaines de prison corporelle et ensuite vive la liberté de materner tout en amiour et douceur

alisabel 23/02/2009 10:10


nomdediou !! "prison corporelle" , le terme est excellement bien trouvé et illustre parfaitement ma condition présente !!!
Et oui l'énergie solaire, pour une méridionale comme moi, c'est aussi important que la nourriture.
Les roulettes j'y ai pensé mais sur les cailloux c'est moyen ...

Merci de ton soutien.
Bises.


maman d'hiver 19/02/2009 10:39

j'aimerai tellement, faut que je regarrde quand je peux revenir....

alisabel 23/02/2009 10:14


Mefies toi si tu reviens je risque de ne pas te laisser repartir


Articles Récents