Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LUBIESABEL

Alisabel contre le "jetable"

 

Alisabel : 1/ Sopalin : 0

 

Alisabel : 1/ Coton à démaquiller : exterminé !!!

 

la petite salle de bains dans la prairie est équipée de carrés à démaquiller lavables 100% recup.

Alisabel:1/ bougies chauffe plat : virées !!! voir ici


Et il y en a qui vont encore plus loin ici

 

 

128  idées pour jouer sans jouets : les mamans de ce blog ont fait une liste participative ici

 

 

 

POUR M'ECRIRE
c'est là


  Merci de relire le communiqué Yourte Attack ici 

 

En ce moment Alisabel teste :

 

le shampooing au savon noir

 

le "no diaper women" (depuis 1 an) 


Tous les tests d'Alisabel depuis la naissance du blog

sont

 


  Tout savoir sur les yourtes, c'est là :

Les brèves de la prairie :

 

Une chèvre enceinte

2 poules qui couvent

ça sent le renouveau :-)


J'ai pris mon premier cours

de tronçonneuse

 

ça travaille dur dans la future prairie

encore besoin de journées de 48 h

pour pouvoir tout faire..

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Des livres qui parlent de ce dont je parle

 

" Accoucher en sécurité" Sophie Gamelin-Lavois  édition vivez soleil 

 

"L'hygiène naturelle de l'enfant " Sandrine Monrocher Zaffarano , la vie sans couches, éditions Jouvence

 

" Sans couches , c'est la liberté" Ingrid Bauer,  éditions Instant Present , un trés bon livre si vous voulez pratiquer l'HNI .

 

"L'hygiène naturelle infantile " Carine Phung éditions souffle d'or.

 

"Le Concept CONTINUUM" Jean Leidloff , éditions ambre ; Attention ça secoue ...

 

"Apprendre à lire en famille" Marlène Martin éditions instant présent

 

" les 5 dimensions de la sexualité féminine" Danièle Starenkyj editions Orion

 

 

 


 


 

 
Bienvenue sur Biboudavril
vous êtes invités à prendre ici ce qui vous plait, et à laisser le reste
Attention : blogueuse chroniquement débordée !!!
Tous les commentaires sont lus et appréciés

Je parviens, chaque année au mois d'août, à vider ma boite mail.

Si vous attendez une réponse, elle devrait bientôt arriver


*****************************************************************************************************
IL Y A DEPANURGISEE(S) SUR CE BLOG





ET TOUJOURS ...

Le Biboudemars et la Biboudavril
ont grandi sans couches

Plus d'infos sur l'Hygiène Naturelle Infantile.


 
 



LEXIQUE DES MOTS UTILES POUR COMPRENDRE CE BLOG

 

DEPANURGISATION :

 

 

Neologisme cazaletien.référence au célebre mouton de Panurge , qui fait ce que fait le troupeau sans se poser plus de questions.

 

Action de se nettoyer le cerveau des idées reçues et convictions qui ne nous seraient pas personnelles .

 

nettoyants recommandés : le doute , l'esprit critique , l'information .

 

Certes nous ne sommes pas des moutons , mais nous subissons tout de meme des pressions visant à nous y assimiler. La dépanurgisation est donc à effectuer de façon régulière , en cure plusieurs fois par an.

 

"capillo- tracté" :façon hexagonale et trés snob de dire tiré par les cheveux . J'adore :-))


 

"apanivore"

neologisme inspiré de " capillo tracté"
signifie "ça ne mange pas de pain".

"SNU"
: ou SNUG, Syndrome du Neurone Unique de Grossesse.
Affection particulièrement comique et un peu handicapante
qui touche les femmes durant leur grossesse et un peu après.
En gros c'est quand les hormones amènent du vent dans le
cerveau ...

"Petite maison dans la prairietesque":
expression ironique visant à qualifier ce qui relève
d'un mode de vie proche de celui de Caroline Ingalls, ou du moins de
l'idée que l'on s'en fait.
 

 

 

 

 


23 juillet 2006 7 23 /07 /juillet /2006 15:35

Non je vous rassure tout de suite je n’ai pas l’intention de raccourcir encore ma petite taille.

Le titre de mon article fait référence à une théorie économique formulée à la fin des années 60, son visionnaire auteur ayant déjà prévu la panade dans laquelle nous mettrait le pétrole , plus d’infos.

Je m’explique : mon congé maternité est achevé, et je ne reprend pas mon activité professionnelle. Comme je l’ai fait pour sa grande sœur, je vais rester auprès de Biboudemars pour au moins ses trois premières années.

C’est sans aucun regret que je renonce à mon métier de commerciale pour une multinationale J’en avais de toutes façons assez de faire semblant d’être une » heureuse employée » lobotomisée, de laisser mon bon sens au vestiaire chaque matin, de brasser des contrats de centaines de milliers d’euros ( je m’occupais de gros clients) inutilement investis,  d’engloutir entre 10 et 15 h par jour de mon temps dans un boulot stressant,  tout en sachant très bien que je n’étais qu’un rapport coût/profit, éjectable à tout instant.

Je réalise donc avec bonheur ma reconversion professionnelle vers le beau métier de maman à plein temps.

.

A présent mes objectifs concernent ma vie de famille et mon développement personnel.

Mon chiffre d’affaire est le bonheur et les sourires de mon bébé, ma performance est le bien être de ma famille.

Bien sur j’aurai à terme besoin de satisfaire et l’animus et l’anima *de ma personnalité je conserve donc mon mandat de conseillère municipale, et je garde sous le coude plusieurs idées de boulots que je pourrai faire depuis la maison avec bibou .

Mais pour le moment le maternage et le bricolage suffisent à mon bonheur.

Sur le plan financier, je divise par 4 mon revenu annuel, mais maintenant que j’ai réalisé mon rêve d’un nid familial tout en bois je n’ai plus besoin d’autant de d’argent.

Alors pour faire face à la réduction des ressources de la famille j’ai pris certaines mesures de décroissance pour assurer un développement durable à mon mode de vie :

 

J’ai vendu ma voiture : une pour toute la famille suffit amplement.

J’utilise les transports en commun et la marche à pied.

Je recommence à faire mon pain, mes gâteaux.

Avant d’acheter, je regarde si je peux fabriquer moi-même ce dont j’ai besoin

Je prends le temps de faire mes courses dans plusieurs endroits pour avoir des produits moins chers et de meilleure qualité, je recherche des producteurs bio près de chez moi pour me fournir à la source.

Je cultive mon sens de la récup, en couture, déco, et bricolage.

et bien sur je n'utilise ni lait industriel ni couches .

Et surtout je reviens au vraies choses importantes : l’amour, la croissance intérieure , les bonheurs simples et les relations humaines.  Et comme on dit, ça n’a pas de prix ….


*( ces notions sont développées dans un article très intéressant de Paul Dewandre traitant des mères au foyer et de leur besoin de se réaliser dans d’autres domaines que la famille. Si quelqu’un pouvait me renvoyer une copie de cet article paru il y a quelques années dans une publication de LLL France ça me ferait très plaisir)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alisabel - dans biboudavril
commenter cet article

commentaires

pascale 26/07/2006 00:35

comme je te comprends ! :-)
en mai 2003, j'ai jeté l'éponge et cessé de me battre pour partager mon coeur et mon temps en quatre..avec ce sentiment si triste de ne pas assez voir mon fils, pour des chefs jamais contents (et sans enfants !).
Puis Roxane a pointé le bout de son nez :-) le bonheur :-) sans aucun regret.

alisabel 27/07/2006 23:45

tout à fait  , les enfants savent nous rappeller ce qui est important dans la vie !

sony 25/07/2006 18:17

de plus j'ajouterai qu'il faut une grande doses de courage et de perceverance pour opter pour le rôle de mère au foyer.Quand les enfants grandisses la reconnaissance sociale elle s'attenue.quand ils sont BB:rester à la maison c'est presque normal ,mais passer 3 ans c'est vu tres differement!pourquoi donc moi ma fille elle a autant besoin de moi à 4 ans qu'a 1 an!Et cela ne l'empèche pas d'etre un petit bout de femme indépendant......et pleine de vie......Comme sa maman(:-))

alisabel 27/07/2006 23:51

ça tombe bien , je suis du genre tetue !!!!Tu  donnes des bases solides à ta fille , et ça seuls ses parents peuvent le faire .

sony 25/07/2006 18:08

il y a un un film qui s'appelle "charlie et la chocolatrie" dans lequel un jeune garçon gagne le dernier ticket d'or pour aller visiter une chocolatrie dont tout le monde rêve. Etant de famille trés pauvre il propose donc de vendre le fameux billet pour pouvoir subvenir aux besoins de sa famille plus tot que de satisfaire un besoin personnel.Ce à quoi son grand père un rustre de premier mais le coeur plein d'amour lui explique que l'on imprime des billet de banque toutes les jours et que l'argent est donc quelque chose de commun et de banal ,mais qu'il n'existe que 5 tickets d'or pour pouvoir entrée dans cette chocolatrie et que seul un béta,l'echangerai contre de l'argent,puis il regarde son petit fils et lui demande:"serais tu un beté mon garçon,le petit lui fait signe non de la tête en silence et le grand père de répondre:ôte la boue de ton pantalon tu as une chocolatrie à visiter!"C'est un passage du film qui m'a bcp marqué.Aujourd'hui on peut se battre pour des billets de banque que nous avons nous même inventer pour nous facilité la vie et les échange et aujourd'hui nous sommes totalement esclave de notre système économique:c'est pathètique;Moi je sais que je suis riche j'ai réussi la ou bcp echoue,j'ai un mari ,un enfant nous portons tous le même nom:nous sommes une famille,nous nous complétons ,les uns ne vont pas sans les autres,noussommes dépendants les uns des autres et c'est notre force.

alisabel 27/07/2006 23:54

C'est trés joli ce que tu écris . plein de bonnes choses pour ta famille dans votre ile bretonne !

Mimie 24/07/2006 14:50

bienvenue au club... très privé et très privilégié des femmes au foyer par choix personnel et familial ! j'en suis aussi et quel bonheur de pouvoir faire de sa vie ce que l'on veut, en maximisant les plaisirs et minimisant les contraintes... mais chut ! faut pas trop le dire, les places sont chères !

alisabel 27/07/2006 23:53

privilégiée c'est bien le mot ! j'estime que j'ai une chance folle de pouvoir m'offrir ce bonheur ...

Articles Récents