Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LUBIESABEL

Alisabel contre le "jetable"

 

Alisabel : 1/ Sopalin : 0

 

Alisabel : 1/ Coton à démaquiller : exterminé !!!

 

la petite salle de bains dans la prairie est équipée de carrés à démaquiller lavables 100% recup.

Alisabel:1/ bougies chauffe plat : virées !!! voir ici


Et il y en a qui vont encore plus loin ici

 

 

128  idées pour jouer sans jouets : les mamans de ce blog ont fait une liste participative ici

 

 

 

POUR M'ECRIRE
c'est là


  Merci de relire le communiqué Yourte Attack ici 

 

En ce moment Alisabel teste :

 

le shampooing au savon noir

 

le "no diaper women" (depuis 1 an) 


Tous les tests d'Alisabel depuis la naissance du blog

sont

 


  Tout savoir sur les yourtes, c'est là :

Les brèves de la prairie :

 

Une chèvre enceinte

2 poules qui couvent

ça sent le renouveau :-)


J'ai pris mon premier cours

de tronçonneuse

 

ça travaille dur dans la future prairie

encore besoin de journées de 48 h

pour pouvoir tout faire..

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Des livres qui parlent de ce dont je parle

 

" Accoucher en sécurité" Sophie Gamelin-Lavois  édition vivez soleil 

 

"L'hygiène naturelle de l'enfant " Sandrine Monrocher Zaffarano , la vie sans couches, éditions Jouvence

 

" Sans couches , c'est la liberté" Ingrid Bauer,  éditions Instant Present , un trés bon livre si vous voulez pratiquer l'HNI .

 

"L'hygiène naturelle infantile " Carine Phung éditions souffle d'or.

 

"Le Concept CONTINUUM" Jean Leidloff , éditions ambre ; Attention ça secoue ...

 

"Apprendre à lire en famille" Marlène Martin éditions instant présent

 

" les 5 dimensions de la sexualité féminine" Danièle Starenkyj editions Orion

 

 

 


 


 

 
Bienvenue sur Biboudavril
vous êtes invités à prendre ici ce qui vous plait, et à laisser le reste
Attention : blogueuse chroniquement débordée !!!
Tous les commentaires sont lus et appréciés

Je parviens, chaque année au mois d'août, à vider ma boite mail.

Si vous attendez une réponse, elle devrait bientôt arriver


*****************************************************************************************************
IL Y A DEPANURGISEE(S) SUR CE BLOG





ET TOUJOURS ...

Le Biboudemars et la Biboudavril
ont grandi sans couches

Plus d'infos sur l'Hygiène Naturelle Infantile.


 
 



LEXIQUE DES MOTS UTILES POUR COMPRENDRE CE BLOG

 

DEPANURGISATION :

 

 

Neologisme cazaletien.référence au célebre mouton de Panurge , qui fait ce que fait le troupeau sans se poser plus de questions.

 

Action de se nettoyer le cerveau des idées reçues et convictions qui ne nous seraient pas personnelles .

 

nettoyants recommandés : le doute , l'esprit critique , l'information .

 

Certes nous ne sommes pas des moutons , mais nous subissons tout de meme des pressions visant à nous y assimiler. La dépanurgisation est donc à effectuer de façon régulière , en cure plusieurs fois par an.

 

"capillo- tracté" :façon hexagonale et trés snob de dire tiré par les cheveux . J'adore :-))


 

"apanivore"

neologisme inspiré de " capillo tracté"
signifie "ça ne mange pas de pain".

"SNU"
: ou SNUG, Syndrome du Neurone Unique de Grossesse.
Affection particulièrement comique et un peu handicapante
qui touche les femmes durant leur grossesse et un peu après.
En gros c'est quand les hormones amènent du vent dans le
cerveau ...

"Petite maison dans la prairietesque":
expression ironique visant à qualifier ce qui relève
d'un mode de vie proche de celui de Caroline Ingalls, ou du moins de
l'idée que l'on s'en fait.
 

 

 

 

 


29 juillet 2006 6 29 /07 /juillet /2006 15:29


Je trouve beaucoup de pubs en ce moment pour les lactariums . Des mamans sont fières d'annoncer qu'elles sont des "mamans relais tire lait", qu'elles ont donné du lait pendant toute la durée de leur allaitement. Des sites d'infos pour mères allaitantes vous rappellent que si vous avez trop de lait le lactarium est interessé.
Bien sur ces mamans peuvent être fières d'elles : leur lait gratuitement offert  permet de sauver des bébés prématurés .

Mais , otez moi d'un doute , tous ces bébés , prématurés ou pas, ils ne sont pas nés dans des choux ou des roses ? Ils ont bien des mamans , non ???


Alors  pourquoi ces bébés ne reçoivent ils pas le lait de leurs mères ??? en voilà une bonne question , à laquelle les lactariums ne donnent que des réponses évasives.

J'ai mon idée sur le sujet, vous vous en doutez .


Il y a celles qui ne veulent pas : j'ai rencontré des mères qui n'avaient pas envie de se "prendre la tete" avec ça. Après tout, puisque le lactarium en fournit, pourquoi se forcer à tirer du lait pour un enfant dont la survie en dépend? Et Les mères donneuses font donc à la place de ces femmes les corvées d'extraction et de nettoyage,et stérilisation. Corvées dont je vous le rappelle, l'allaitement vous dispense normalement.
 
Il y a celles qui ne veulent plus : après quelques jours ou semaines d'utilisation du tire lait avec les contraintes que cela comporte, certaines se lassent de cette corvée : ce lait est  déstiné qui plus est à un petit bout qu'elle ne peuvent voir que 2 h par jour, et qui "appartient" plus au service néonat qu'à ses parents.

Il y a celles à qui on fait croire qu'elle ne peuvent plus : conseils aberrants, traitements medicaux non compatibles avec l'allaitement sans recherche de traitement alternatif, manque d'encouragement de la part du corps medical etc..

Il y a celles qui ne peuvent vraiment pas : parce que trop malades, ou hélas disparues. Fort heureusement les bibous qui cumuleraient la double malchance de naitre trop tôt et de perdre leur maman ne sont pas légion. Pour ces pauvres enfants, les quantités de lait généreusement données en mater par les mères pour soulager leur montée laiteuse devrait suffire .


Tout cela est lamentable, et coute cher à la collectivité : 600 € environ le litre de lait maternel , comprenant le coût de la collecte, du transport, du materiel, des analyses et de la conservation.


Il me semble que pour le prix on pourrait faire autre chose, et mieux .

Notamment employer une consultante en lactation dans chaque service de néonat par exemple, pour que les mères aient enfin des infos correctes et un aide pratique dans ces situations si difficiles;
Former les medecins et infirmières à l'allaitement maternel, histoire qu'ils cessent de parler de ce qu'il ne connaissent pas, offrent enfin un soutien efficace, et responsabilisent les mères au sujet des besoins de leur prématuré;
Héberger les mères dans les mêmes unités que leurs petits, le plus tôt possible dès que leur état de santé le permet.
Adopter enfin tous les aspects de la méthode kangourou dans les services de neonat, cette méthodes est efficace et peu couteuses, et tellement plus humaine !
Payer des aides à domicile aux familles de ces bébés, parce que quand on habite à 150 km de l'hopital et qu'on a déja 2 enfants à la maison, on fait comment ?


Bref mettre en place une vraie politique de soutien à l'allaitement .

Mais je crois hélas que tant qu'il y aura des mères pour donner, tant que le manque de lait ne sera pas devenu un problème crucial et un casse tête ingérable, aucune décision allant dans le bon sens ne sera prise.

Les lactariums manquent de lait ? tant mieux ! pourvu que ça dure !!!























Partager cet article

Repost 0
Published by alisabel - dans biboudavril
commenter cet article

commentaires

plume rouillée 13/09/2013 19:05


Je suis tombé sur ton bog Alisabel, il m'a interesser, je suis en train de le lire en entier et... je tombe sur cet article. Et là, je suis perplexe, car il me semble plein de préjugé sur les
réa-néonat, et finalement un peu à coté. Je précise que je ne suis pas médecin, je suis étudiante en sciences sociale, et mes recherches portent sur la néonatalogie.


Il est faux de dire que les soignants de ces services n'encouragent pas l'allaitement. Au contraire. Les plus petits des prématurés ( à partir de 24 semaines) ne peuvent digéré que du lait
maternel, et les mères sont très activement encouragé à allaiter, les soignants sont très insistant ( voir ...autoritaire ?) à ce sujet. Certains parents les ont trouver culpabilisant. Du reste,
toutes les mères que j'ai rencontré l'ont voulue, disant que c'est "la seule chose" où elles peuvent se sentir utile à leurs enfants. 


Ainsi, dans le service où j'ai mené mon étude, une puéricultrice se consacre uniquement au conseil en allaitement, et soutient toutes les mères. Le service est équipé d'un coin tire-lait au
calme, et de tout ce qu'il faut pour stocké le lait.


Mais contrairement à ce que vous pensez, ne sont pas si rare les situations où ou a besoin de recourir au lait d'un lactarium pour nourir un prématuré, souvent de façon temporaire :


- sa mère est hospitalisé loin de lui ( oui, évidement, ce n'est pas idéal, on pourrait faire mieux. Mais en attendant, ça arrive, et il faut nourir le bébé en attenadnt que le lait de sa mère
soit apporter)


-La montée de lait tarde un peu en cas d'accouchement prématuré : elle arrivera, bien sur, mais en attendant...


-La maman est trop malade pour donner son lait. Contrairement à ce que vous pensez, ça n'est pas si rare, une des raison des naissance prématuré pouvant être une pathologie grave de la maman (
eclamspie, etc). Dans ces cas là, elle comme son bébé, scopé et intubé en réa....


- La mère prend un traitement incompatible avec l'allaitement. C'est vrai que la plupart du temps, on peut trouver un autre compatible avec l'allaitement, ou l'arreter, mais parfois c'est
impossible. J'ai ainsi connue une mère avec une grave drépanocytose dont le principale traitement, bourré d'effet secondaire et incompatible avec l'allaitement, lui était par ailleurs vital.


- Enfin, allaiter un prématuré, c'est surtout tirer son lait. Les plus petits prématuré n'ont pas la force de teté, et ils sont d'ailleur monotache : têter ou respirer. A tout prendre, on donne
la priorité à la respiration. L'équipe commence à les mettre au sein vers 32-33 semaines, mais ils ne sont vraiemnt capable de se nourrir véritablement de cette façon que vers 35 semaines. La
majorité de leur lait leur est donné via une sonde gastrique, et doit donc être tiré. Or tirer son lait, avec la fatigue, le stress, l'angoisse que cause cette hospitalisation, ce n'est pas
simple. Il arrive que certaines mères n'arrivent pas à tirer assez de lait, et il faut compléter avec celui du lactarium. Bien sur, comme la plupart des femmes, elles peuvent produire assez de
lait, mais les circonstance de l'hospitalisation font que temporairement, ça n'est pas possible. L'allaitement d'un bébé prématuré hospitalisé, ça ne se passe pas toujours aussi facilement que
celui d'un nourrisson à terme avec qui on vit. En générale, cela s'améliore dès que le bébé peut têter, et l'allaitement se déroule ensuite bien.


 


Tout les cas que je cite sont ceux dont les mères m'ont parlé. Un médecin en rajouterai peut-être d'autre. Et finalement, ça en fait du monde! Et ça justifie à mon sens les lactariums. Je n'ai
jamais croisé de mère qui, volontairement, aurait décider de ne pas allaiter un tout-petit prématuré qui aurait absolument besoin du lait de femme. Celle qui ne le peuvent pas, ou pas en quantité
suffisante, que ce soit pour un our ou pour plus longtemps, en générale le vive mal. Elles voient leur lait comme l'une des seule choses concrètes qu'elles peuvents faire pour leur bébé, l'une
des seules chse aussi que l'équipe soignante ne sachent pas faire à leur place.


 

laeti-la-douce 17/08/2006 00:54

bonjourje vais bientôt accoucher et j'ai la chance d'avoir une amie animatrice de la leche league. (j'ai su après être enceinte qu'elle faisait partie de cette association, c'est drole)Par principe, par "tradition" il a toujours été question pour moi d'accoucher à domicile et d'allaiter mon futur petit mais c'est vrai que j'en ai entendu des vertes et des pas mûres!!heureusement mon amie a su m'informer sur beaucoup de choses, notamment que les seins sont fait pour nourrir et qu'une femme qui n'a pas de lait ou pas assez, doit faire un travail sur elle-même et être aidée, soutenue...dans les documentaires à la tv, on entend certains professionnels qui pronent l'allaitement maternel notamment pour les prématurés et ils insistent bien sur le fait que le lait maternel reste le meilleur pour un bébé...pourtant dans la pratique le personnel médical n'encourage en aucune façon les femmes à allaiter!Certaines sage-femme se permettent des commentaires désobligeants et des avertissements déplacés alors qu'elles-même n'ont jamais allaité!!!Moi ce qui me fait peur, c'est que, privé de lait maternel, les lactariums optent pour la facilité et donnent du lait maternisé aux petits... ce qui n'est pas du tout la même chose!!Alors OUI aux formations du personnel médical, OUI à la mise à disposition d'une aide à  domicile pour les prématurés, OUI à l'aide et à l'information aux mamans et/ou futures maman au sujet de l'allaitement!

alisabel 17/08/2006 14:38

Coucou Laeti , je te rassure : de nombreux prémas sont deja nourris au lait indus , faute de lait maternel , et faute aussi de volonté d'aider les mères à allaiter , comme le montre l'exemple cité par Pascale . Bon accouchement à la maison et reviens nous donner des nouvelles !bises .

Lulu T. 14/08/2006 12:02

Je peux comprendre que vous vous sentiez lésées. Mais ne mélangeons pas tout. Il y a des mamans, ni malades ni disparues trop tôt, qui ne peuvent donner leur lait parce que 3 petites gouttes seulement.Et j'ai eu la vie sauve grâce au don de lait. Aujourd'hui, si je peux témoigner, si je vis, si je bâtis ma vie, c'est grâce à ce lait donné généreusement. J'étais prématurée, je suis restée 6 semaines en couveuse. Et les couveuses d'antan, c'est pas celles d'aujourd'hui ! Pas de visites de la maman, une boîte en verre, on ne parle pas au bébé, on ne le touche pas, on ne s'en occupe que trés peu. C'était pas si loin... Dans les années 60. Et ma maman passait des heures et des heures dans la rue, sur laquelle donnait la pouponnière. Et des larmes, elle en a versait. Voir son petit bébé tout maigrichon de l'autre côté de la vitre, ne pas pouvoir le prendre dans ses bras, lui donner son lait...
Alors oui au lactarium. Oui au lait généreusement offert. Parce que du lait offert, c'est une vie sauvée. Merci à l'inconnue qui m'a sauvée la vie. Merci.

alisabel 14/08/2006 15:00

Bonjour Lulu T , et merci pour ton commentaire qui illustre parfaitement mon propos . Toutes, je dis bien toutes les femmes munies d'au moins un sein sont capables d'allaiter leur petit bout ( sauf maladie rarissime) .Cependant il y une idée reçue, que tu as exposée ici et qui est malheureusent relayée par les professionnels de santé , c'est que certaines femmes ont du lait et pas d'autres. C'est faux et de nombreuses études l'ont montré. Allaiter est possible à  toute mère venant d'accoucher , à condition d'avoir les bonnes informations, et dans le cas de prématurés, de l'assistance pratique pour mettre en route et entretenir la lactation au tire lait. C'est la raison pour laquelle je voudrai que chaque service néonat emploie une consultante en lactation : pour faire enfin la peau à tous ces mythes qui circulent sur l'allaitement , et aident les mères à bien démarrer leur lactation dans ces situations particulières . De plus il faut savoir que le lait d'une maman de prématuré est exactement adapté aux besoins et au degré de prématurité de son bébé . Ce n'est pas le cas du lait de donneuse , qui est du lait mature, mixé et pasteurisé , et donc  forcément moins riches en nutriments et anticorps necessaires aux prémas. Tu as été sauvée par le lait de donneuses et c'est tant mieux car nous avons le plaisir de lire ton joli blog . Cependant si on avait aidé ta maman à tirer son lait et si on ne vous avait pas séparées , vous n'auriez pas eu besoin de donneuses , et la situation aurait été beaucoup moins difficile pour chacune de vous . Je t'invite à consulter le site de LLLFrance , il y a un dossier trés bien sur la prématurité, et aussi la liste  de mythes à ne pas croire sur l'allaitement. La Leche League est la première banque de données mondiale sur l'allaitement. bises . Alisabel .

Lulu T. 14/08/2006 11:53

Bonjour Alisabel,
Super, cette idée des 101/1001 ! Je prends note...
Pour répondre à ta question, il n\\\'y a pas que les femmes malades ou trop tôt disparues pour qui recevoir du lait est vital. J\\\'ai été sauvée grâce au lait d\\\'une autre, parce que prématurée. Et ma maman n\\\'avait pas de lait. Tout simplement. Ca arrive. Alors, oui, je suis heureuse que ces initiatives existent. Parce que je leur dois la vie. Même si. Même si y\\\'a moyen de faire plus, mieux, bien...Et puis, l\\\'époque n\\\'était pas la même... Prématurée, j\\\'étais dans une couveuse d\\\'antan où l\\\'on ne parlait pas au bébé, où on ne le touchait pas. Et je suis restée 6 semaines en couveuse. Et ma maman ne pouvait me voir que de la rue, la pouponnière étant interdite aux mamans. Aberrant, n\\\'est-ce pas ?
Reste que c\\\'est le lait d\\\'une autre qui m\\\'a sauvée. Et je ne lui dirais jamais assez merci.

mesokee 08/08/2006 15:22

Quel bonheur de rencontrer quelqu'un qui pense comme moi...
Moi j'ai beaucoup de lait mais je n'ai jamais donné à un lactarium, à cause de l'intervention d'une maman sur un forum !
Je fréquente un forum allaitement depuis la naissance de mon ainé et un jour une maman de prématuré est venue nous remercier chaleureusement car son bébé avait été sauvé grâce aux lait donné par des mamans allaitantes et elle encourageait toutes les mamans allaitantes à faire des dons car elle trouve que finalement  trés peu d'entre nous le font :-O
Au début on étaient plutôt contente jusqu'à ce que l'une d'entre nous lui demande si elle avait allaité son bébé : et bien non, madame ne se sentait  pas d'allaiter :-O et là je me suis dis mais pour qui est-ce qu'elles nous prend ? des "vaches" laitière ???
Je trouve que nous les allaitantes on est souvent critiquées mais alors là c'était le bouquet :-/
Après ça je me suis promis que jamais je ne donnerais mon lait et tant pis si après chaque tétée je peux pratiquement essorer mon tee-shirt ;-)

alisabel 09/08/2006 10:34

Encore un exemple de faites ce que je dis et pas ce que je fais !!!!! Je suis bien contente moi  aussi que quelqu'un ai remarqué qu'il y avait quelque chose de pas normal dans cette affaire . Et qu'on abuse de la solidarité des gens , ça m'enerve ! grrrrrrrrrrrrr!

Articles Récents