Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LUBIESABEL

Alisabel contre le "jetable"

 

Alisabel : 1/ Sopalin : 0

 

Alisabel : 1/ Coton à démaquiller : exterminé !!!

 

la petite salle de bains dans la prairie est équipée de carrés à démaquiller lavables 100% recup.

Alisabel:1/ bougies chauffe plat : virées !!! voir ici


Et il y en a qui vont encore plus loin ici

 

 

128  idées pour jouer sans jouets : les mamans de ce blog ont fait une liste participative ici

 

 

 

POUR M'ECRIRE
c'est là


  Merci de relire le communiqué Yourte Attack ici 

 

En ce moment Alisabel teste :

 

le shampooing au savon noir

 

le "no diaper women" (depuis 1 an) 


Tous les tests d'Alisabel depuis la naissance du blog

sont

 


  Tout savoir sur les yourtes, c'est là :

Les brèves de la prairie :

 

Une chèvre enceinte

2 poules qui couvent

ça sent le renouveau :-)


J'ai pris mon premier cours

de tronçonneuse

 

ça travaille dur dans la future prairie

encore besoin de journées de 48 h

pour pouvoir tout faire..

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Des livres qui parlent de ce dont je parle

 

" Accoucher en sécurité" Sophie Gamelin-Lavois  édition vivez soleil 

 

"L'hygiène naturelle de l'enfant " Sandrine Monrocher Zaffarano , la vie sans couches, éditions Jouvence

 

" Sans couches , c'est la liberté" Ingrid Bauer,  éditions Instant Present , un trés bon livre si vous voulez pratiquer l'HNI .

 

"L'hygiène naturelle infantile " Carine Phung éditions souffle d'or.

 

"Le Concept CONTINUUM" Jean Leidloff , éditions ambre ; Attention ça secoue ...

 

"Apprendre à lire en famille" Marlène Martin éditions instant présent

 

" les 5 dimensions de la sexualité féminine" Danièle Starenkyj editions Orion

 

 

 


 


 

 
Bienvenue sur Biboudavril
vous êtes invités à prendre ici ce qui vous plait, et à laisser le reste
Attention : blogueuse chroniquement débordée !!!
Tous les commentaires sont lus et appréciés

Je parviens, chaque année au mois d'août, à vider ma boite mail.

Si vous attendez une réponse, elle devrait bientôt arriver


*****************************************************************************************************
IL Y A DEPANURGISEE(S) SUR CE BLOG





ET TOUJOURS ...

Le Biboudemars et la Biboudavril
ont grandi sans couches

Plus d'infos sur l'Hygiène Naturelle Infantile.


 
 



LEXIQUE DES MOTS UTILES POUR COMPRENDRE CE BLOG

 

DEPANURGISATION :

 

 

Neologisme cazaletien.référence au célebre mouton de Panurge , qui fait ce que fait le troupeau sans se poser plus de questions.

 

Action de se nettoyer le cerveau des idées reçues et convictions qui ne nous seraient pas personnelles .

 

nettoyants recommandés : le doute , l'esprit critique , l'information .

 

Certes nous ne sommes pas des moutons , mais nous subissons tout de meme des pressions visant à nous y assimiler. La dépanurgisation est donc à effectuer de façon régulière , en cure plusieurs fois par an.

 

"capillo- tracté" :façon hexagonale et trés snob de dire tiré par les cheveux . J'adore :-))


 

"apanivore"

neologisme inspiré de " capillo tracté"
signifie "ça ne mange pas de pain".

"SNU"
: ou SNUG, Syndrome du Neurone Unique de Grossesse.
Affection particulièrement comique et un peu handicapante
qui touche les femmes durant leur grossesse et un peu après.
En gros c'est quand les hormones amènent du vent dans le
cerveau ...

"Petite maison dans la prairietesque":
expression ironique visant à qualifier ce qui relève
d'un mode de vie proche de celui de Caroline Ingalls, ou du moins de
l'idée que l'on s'en fait.
 

 

 

 

 


8 novembre 2006 3 08 /11 /novembre /2006 16:09
J'avais depuis longtemps envie de vous parler de cette juteuse invention marketing qu'est l'alimentation infantile .
Son prix est assez hallucinant au regard des quantités fournies, et sa production de déchets non recyclables est tout à fait honteuse . Mais pourtant (presque) tout le monde en achète .

Pourquoi est elle considérée comme incontournable ? 

En vérité les petits pots et autres préparations pour bébes répondent  à un besoin totalement crée par l'alimentation artificielle .
 
Les bébés non allaités reçoivent un complément sous forme "solide" trés tot dans leur vie . A un âge où le reflexe de mastication/ déglutition des solides ne fonctionne pas, et où le sytème digestif n'est pas mûr pour autre chose que du lait. L'absence de dents atteste d'ailleurs de cette double immaturité.
Et oui , les dents ça sert à manger  !!! Renversant , non ? 



Donc pour que le corps du bébé accepte bien ces aliments non adaptés, il faut lui faciliter la tâche avec du prémaché et pré-digéré, d'où la consistance quasi liquide des petits pots premier âge .

Le bébé grandit, l'alimentation solide sollicite les facultés d'adaptation du corps de bébé et crée chez lui la maturation accélérée du système digestif. Le réflexe mastication/deglution peut venir plus tard. Pas grave , Messieurs les fabricants de nourriture infantile ont tout prévu : une gamme complète qui propose des consistances différentes de 4 mois à plus d'un an, de plus en plus solides , avec mËme des morceaux en fin de parcours .  

La qualité des préparations pour bébé est rigoureusement controlée . Mais que dire de leur goût ? Pour la plupart ils sont insipides , et certains sont carrément dégueu !!!



Et oui , la plupart des bébés passent donc du lait artificiel, au gout unique, et disons le, carrément pas terrible (goûtez y pour voir !!) à une nourriture tout aussi pauvre gustativement parlant, et homogène dans sa consistance .

Il ne faut donc pas s'étonner dans ces conditions que tant d'enfants chipotent à table et n'aiment que la pâtes !!! L'éducation au goût, ce n'est pas à la semaine du sucre qu'elle devrait se faire, mais bien à la maison et dès le plus jeune âge .

D'ailleurs, la bouffe prémachée , les gouts faibles et standardisés , les consistances molles , ça ne vous rappelle rien ? Si ? Oui vous y êtes : les fast food qui ont tant de succès auprès des petits et grands enfants !!! La boucle est bouclée .










A bien y réflechir,  est il vraiment nécessaire que le bébé mange différement des adultes ?


Si l'alimentation du bébé est "physiologique", c'est à dire celle que la nature a prévue pour lui , il bénéficie du lait de sa maman , avec en prime un aperçu de tous les gouts de ce qu'elle mange (oui ,le lait prend le gout des aliments de la mère ) .
Lorsqu'il est prêt pour les solides*, le bébé commence à gouter de la nourriture en chipant dans les assiettes de ses parents. Je dis bien gouter et pas manger.

Si on laisse faire l'enfant, il évite d'instinct les aliments susceptibles de lui causer des troubles . Et si on le lui permet, il apprend à manger seul avec ses doigts et avec une cuillère préalablement remplie par un grand, developpant ainsi sa motricité fine .
La quantité d'aliments qu'il est capable de porter à sa bouche augmente progressivement , ce qui permet au système digestif de s'adapter tout doucement à cette nouvelle façon de se nourrir.
Le bébé a  accès à des consistances variées , du tendre , du plus dur , du fondant , des aliments lisses , d'autres granuleux etc..

Pas d'adaptation difficile aux morceaux, bébé sait mastiquer/avaler dès qu'il a des dents .


Et on peut s'apercevoir que finalement les bébés adorent les gouts forts : le roquefort ? Un délice ... l'ail ? un régal ...


Bien sur certains aliments sont à éviter avant un certain âge , d'autres sont trop difficiles à macher si l'on a pas de molaires .

Mais globalement si la famille a une alimentation saine et équilibrée, il n'y a pas de raison de prévoir pour bébé une nourriture spécifique. Et si c'est nécessaire, une bonne purée faite avec amour est à la portée de presque tous les parents. 




La prochaine fois je vous raconterais comment Biboudemars gère tout seul sa diversification alimentaire . 


* divers signes montrent que le bébé est prêt : il a des dents , il porte des objets à sa bouche, et il essaie de goûter, et lorsqu'on lui propose de la nourriture il sait rentrer sa langue et avaler, au lieu de recracher tout ce qui n'est pas liquide .








Partager cet article

Repost 0
Published by alisabel - dans biboudavril
commenter cet article

commentaires

Isaparis19 30/11/2006 00:27

Bonjour,
j'aime bien votre blog : il ensoleille ma vie de parisienne !

Je confirme tout ce que j'ai lu dans les commentaires.
Mon fils aîné (allaité 20 mois) réclame des galettes de riz générallement 2h avant une méga diarrhée .
Mon 2è (allaité 26 mois) aime les tomates séchées (goût fort), le fenouil, les merguez... Il étonne les dames de la crèche !

Quant aux aliments bas de gamme distribués par La Banque Alimentaire aux enfants défavorisés, cela ne m'étonne pas.
Je suis enseignante en ZEP dans le 19ème arrondissement : plus les familles sont pauvres, plus elles achètent les aliments "vus à la télé".
Le goûter de 16h30 était tellement affligeant que notre projet d'école a restreint les aliments autorisés : les enfants ont droit aux fruits frais ou secs, au pain, au fromage, à l'eau et au lait nature. Pas de chocolat, ni biscuit, ni jus de fruits, ni soda. Les enfants sont très étonnés de tant d'exigeance.

Regardez ce que les gens posent sur le tapis roulant de la caisse au supermarché : très peu de produits bruts. Des produits transformés, sur-emballés, bourrés de sucres, exhausteurs de goût, margarine hydrogénée, etc.

Le plus ahurissant est le prix des petits pots. Le prix au kilo est plus élevé que le saumon fumé !!! Mais les gens veulent "le meilleur" pour leurs petits...

Bonne nuit,

Isabelle
maman de Noé (12/2001) et Elie (02/2004)

Annabel 25/11/2006 11:31

Coucou Alisabel,
Tu dis le bébé est prêt pour le solide lorsqu'il a des dents, mais c'est justement sur ce point que je ne suis pas d'accord. Tu prends l'exemple extrème des carottes et des noix, mais un enfant sans dent de 6 mois (il y en a beaucoup qui n'ont pas de dents à cet âge) peut déjà manger des comcombres, de pommes, des bananes, des tronçons de carottes cuits à la vapeur etc. C'est déjà du solide. Il faut juste introduire progressivement.
La "méthode Rapley" (le terme méthode n'est pas de moi) est quand même intéressante pour comprendre pourquoi les enfants allaités ont plus de facilités à manger solide tout seuls que les biberonnés. Et comment commencer, quels aliments introduire, quand les introduire... Ca donne une ligne directrice, bien utile quand même (du moins pour moi). Je laisse le choix à mon fils de manger ce qu'il veut dans mon assiette, mais j'essaie de faire en sorte de manger des choses qui lui sont bénéfiques.  
Biz à toi et Achille,
Annabel.

alisabel 26/11/2006 22:32

Bonjour Annabel je suis tout à fait d'accord avec toi : les dents ne sont qu'un des signes qui montrent qu'un enfant est pret à manger . Cependant tu peux voir qu'un enfant qui a des dents sait de toutes façons mastiquer et avaler au lieu de recracher . C'est bien que ce Mr Rapley par le biais de cette methode ou guide rappelle qu'un bébé a plus de capacités que ce qu'on lui prete habituellement .  ce qui est indiqué sur les risques d'étouffement relève du bon sens meme . Encore une fois , avant de souscrire à une méthode ou une autre , je me demande toujours " comment ferai une chatte ou chienne ? comment je ferais si j'étais au fin fond de la jungle ? " , ça permet d'eviter pas mal de pièges ;-))) Moi aussi je fais attention à ce que je met dans mon assiette , et les graines  germées sont trés appréciées de biboudemars . bises chez toi . 

julia 25/11/2006 03:25

ooops j'ai oublié ! merci de tes gentils commentaires sur mon site ! :-)

julia 25/11/2006 03:24

Bonjour Alisabel,

alors moi je ne procède pas du tout car je n'ai pas encore de petit bout, ce n'est donc pour moi que de la théorie… mais j'ai la langue assez bien pendue et j'aime bien les mots rigolos, alors j'imagine que j'aurai pas mal tendance à verbaliser.

Je pense que même sans poser des mots sur les choses, le fait de simplement éprouver ces choses doit aider à créer les connexions dans la tête des tous petits, car ils doivent se demander comment qualifier ce qu'ils ressentent, comment le décrire pour le partager, pour mieux l'identifier…

Le processus de l'acquisition du langage et son rôle dans la société sont assez compliqués, mais en gros, il me semble que plus on est stimulé, quel que soit le biais, plus on établit de liens, de mots, d'émotions, et mieux c'est…

Mais bon une fois encore, ce n'est qu'un avis théorique… :-S

Bises !

Annabel 14/11/2006 17:23

Coucou Alisabel,
D'abord une réaction à ce qu'à écrit Isabelle en commentaire:
"Je le lui mache moi-même! ;o)"
Il faut faire attention car tu peux transmettre des caries à ton enfant de cette matière. Je connais beaucoup de gens auxquels c'est arrivé et ça fait mal au coeur de devoir emmener un petit de 5 chez le dentiste car ses dents de lait sont cariées....
Et pour une fois, je ne suis pas entièrement d'accord avec toi, Alisabel, concernant la capacité des bébés à manger du solide. En Hollande, où j'habite, parmi les femmes qui allaitent, beaucoup ont fait le choix d'appliquer la méthode de Gill Rapley (voir ici: http://www.borstvoeding.com/voedselintroductie/vast_voedsel/rapley_guidelines.html). Il n'y a pas d'infos en Français sur le sujet car ce n'est pas connu en France. En fait, détrompe toi (pardon, "dépanurge-toi"), les enfants peuvent mâcher très tôt dès 6 mois (avec leurs gencives) et sont tout à fait capables d'avaler des morceaux s'ils ont le contrôle de ce qu'ils mettent dans leur bouche. Oui, un enfant de 6 mois est capable de manger une pomme (presque en entier et sans s'étouffer), j'en ai fais l'expérience avec mon fils.
Pour la mise en place de cette méthode, il y a plusieurs conditions à respecter: Il ne faut pas rater la fenêtre de tir (vers les 6-7 mois de l'enfant) sans quoi l'enfant va perdre son reflexe pour mâcher. Les enfants allaités ont beaucoup plus de facilité que les autres pour cette méthode. Il doit aussi être capable de prendre la nourriture tout seul dans ses mains et de la porter à bouche (une certaine maturité au niveau de la motricité). Bref, un enfant qui sait mâcher (à 6 mois, ils savent) et qui sait porter à sa bouche peut manger tout seul et n'a pas besoin de manger de la purée.
Tu dois penser: oui, mais il va s'étouffer! Hé bien là aussi, ça arrive rarement car l'enfant justement a le contrôle de la situation. D'ailleurs, tu remarqueras aue l'on s'étouffe plus généralement avec des liquides que des solides.
Malheureusement, je n'ai pas mené l'expérience à son terme avec mon fils car j'ai rapidement abandonné lors des jours de garde (3 jours/sem) au profit des purées. Si j'avais pu rester toute la journée à la maison avec lui, j'aurais continué. Hélas. Mais cela dit, il a 13 mois et mange solide très souvent depuis ses 10 mois. Le midi, les enfants Hollandais qui vont en crêche mangent tous du pain dès leurs 6-7 mois avec du fromage ou du pâté. Ils n'ont pas de petits pots. Le soir, les enfants mangent le plat familial avec les parents dès leur plus jeune âge, un peu écrasé à la fourchette pour les non "Rapleyisés".
Enfin voilà en quelques mots un petit résumé de cette manière assez naturelle de nourrir nos petits bouts.
Biz et tiens moi au courant si tu décides de tenter l'expérience avec Achille.
Annabel.
 

alisabel 17/11/2006 18:32

salut Annabel Je crois que nous nous sommes mal comprises . Mon propos n'était pas un plaidoyer pour les purées maison versus les petits pots industriels . Je dis au contraire que les bébés n'ont pas besoin dans la plupart des cas de nourriture specifique et savent manger dès qu'ils ont des dents . Bien sur qu'ils savent mastiquer avec leurs gencives et c'est heureux d'ailleurs car leur dentition de lait ne sera pas complète avant l'age de 3 ans (je crois ?). Et j'ai constaté comme toi que le reflexe de mastication deglutition va de pair avec l'apparition des dents et de la faculté de porter soi meme sa nourriture à sa bouche . Notre échange avec Stephanie portait sur la nourriture crue , puisque c'est l'essentiel de notre alimentation l'une et l'autre . Même avec des bonnes gencives , macher des carottes crues ou des noix , ce n'est pas possible sans molaires . Je te remercie pour le lien que tu as envoyé , mais je trouve étrange de présenter comme une "methode " le simple fait de laisser faire le bébé et la nature . C'est un peu comme si demain on redecouvrait le fait de marcher au lieu de prendre la voiture , et qu'on inventait des méthodes pour se déplacer en mettant un pied devant l'autre :-)))bises

Articles Récents